Open Bar des Abers 2004
18 et 19 septembre 2004
La compétition no kill de référence
Pour discuter de ce reportage sur le forum cliquez ici.
 
La compétition de pêche sportive du bar en no-kill, l' "Open bar des Abers", s'est réitérée cette saison. Après le franc succès de la première édition en 2003, cette compétition novatrice dans le domaine de la pêche en mer a visée encore plus haut, avec pas moins de 53 équipes "bateau" et 9 équipes "bord", venues parfois de très loin, et une multitude de marques qui se sont engagées à se représenter et à soutenir la manifestation.
Compétition novatrice, l'open bar des Abers a pour but de dynamiser l'image de la pêche en mer, de plusieurs façon : la taille minimale des captures est de 42cm, sont comptabilisés les poissons rendus vivants et la relâche des poissons a lieu devant les spectateurs et compétiteurs. Cette démarche est soutenue par de nombreux pêcheurs, venant de plus ou moins loin, jusqu'à l'Australie !!!
 
Quelques chiffres :
- 53 équipes "bateaux" et 9 équipes "bord"
- 124 compétiteurs au total
- 2 bateaux commissaires de pêche (pour valider les prises) et quelques commissaires de pêche sur les pontons
- 180 bars de plus de 42cm remontés en bateau (soit 3,4 bars maillés par bateau en tout, soit 1,1 bars maillés par bateau par manche)
      - 74 bars maillés comptabilisés en 1ère manche, soit une moyenne de 1,4 bars maillés par bateau
      - 42 bars maillés comptabilisés en 2ème manche, soit une moyenne de 0,8 bars maillés par bateau
      - 64 bars maillés comptabilisés en 3ème manche, soit une moyenne de 1,2 bars maillés par bateau
- Plus gros poisson en bateau : 62 cm
- Plus gros poisson du bord : 67 cm


Avant la compétition, mise au point :
La rencontre se déroulait les samedi et dimanche 18 et 19 septembre en 3 manches :
- 1ère manche, samedi matin 8h - 13h
- 2ème manche, samedi après-midi 14h - 18h
- 3ème manche, dimanche matin 8h - 13h.
 
Clin d'oeil
Mais qu'est-ce qui rend Bertrand Gaujé aussi joyeux ? Ce n'est pas la victoire puisqu'au moment de la photo, il se rend sur le ponton pour partir en repérage la veille de la compétition.
Son euphorie est compréhensible, il vient de croiser un montage qui n'a aucun sens. Même si, de part son métier de guide de pêche, il est pédagogue, comment ne pas rire devant un tel montage ! Flotteur, 3 potences de 30 cm sur des clipots espacés de 10cm et un plomb en final... Des vers déjà eschés que l'on peut deviner congelés... Mais ces pêcheurs lisent-ils les magazines en diagonal ???
Un peu de rire ne fait pas de mal, merci au pêcheur en question pour la créativité de ce montage.
La veille du départ, le vendredi, les compétiteurs étaient autorisés à pêcher et ainsi repérer le terrain, les tendances...
Certains ont fait la différence dans le classement en repérant les techniques fructueuses lors du repérage de la veille.
Cette saison, nous remarquons l'arrivée de compétiteurs de mieux en mieux équipés. Ainsi tous types d'embarcations sont présents sur le plan d'eau, du fond souple au bass-boat, en passant par les grands semi-rigides...
Un Bass Boat Pike'n Bass de chez Amiaud. Les semi-rigides étaient nombreux à l'Open Bar des Abers 2004 ! Les nouveaux bass-boat Rod&Pod, équipés "mer".

Le vendredi soir a eu lieu un brieffing pour rappeler aux compétiteurs bord et bateau les points fondemmentaux du déroulement de la compétition. René s'est chargé des explications pour les participants en bateau. Pour la sécurité des participants, les conditions météorologiques prévues ont été annoncées, et les zones de pêche autorisées ont été définies en fonction. Les passages délicats en bateau leur ont été clairement annoncés, pour une sécurité optimale.

Du côté de l'Open Bar du bord, c'est Victor qui s'est chargé d'expliquer les règles principales et de répartir les candidats aléatoirement par vote sur les zones de pêche sécurisées, définies préalablement.
Dans l'organisation, rien est laissé au hasard, en effet cette mise au point a tout de même durée 2heures !

  • La météo

  • La météo était excécrable ! Vent fort de mer et pluie ont rendues les conditions de pêche médiocres, il fallait se couvrir...

  • Les coefficients de marées

  • Contrairement à l'open bar 2003, les coefficients de marée étaient grands, et les conditions ainsi complétement différentes, plus de courant, parc complétement découverts...

  • La validation d'une prise

  • Comme l'année précédente, les points dépendaient de la taille des bars. Seules les prises de bars d'au moins 42cm comptaient pour le classement. A partir de ce point, un poisson de X cm représente X point (par exemple un bar de 43 cm validé équivaut à 43 points). Les pêcheurs ne pouvaient valider que 4 bars. Une validation est définitive, même si on prend un poisson plus gros, il ne peut remplacer un poisson déjà validé. Il fallait donc être stratégique ou intuitif avant de valider une prise.

  • Le départ : explosif...

  • Encore une nouveauté, le départ des bateaux ne se faisait plus par groupes tirés au sort. En effet, tous les participants partaient en même temps au coup de feu. Pas question de partir à fond ! Les affaires maritimes ont été cordialement invitées à assister au départ, et tous les compétiteurs ont été avertis. C'est donc dans le calme que les participants sont partis sur les postes nombreux des Abers. Côté bord, les compétiteurs pouvaient partir aussi vite qu'ils le souhaitaient, puisqu'ils étaient à pied. Mais la pêche du bord est souvent synonyme de longue marche de cailloux en cailloux, et mieux vaut se réserver pour être en forme toute la journée. De plus sur les Abers, les postes sont vaseux, et la marche est fatigante !


    Déroulement de la compétition :

    • Manche 1 : Samedi matin
    • Dès 7h, les premiers participants s'agitent, préparent leur matériel, prennent un petit déjeuner, avant de partir écouter les dernières consignes de l'organisation. René et Paulo (organisation de l'Open bar des Abers) sont toujours présents pour conseiller les pêcheurs et répéter pour ceux qui sont arrivés en retard. Victor, soutenu par Guillaume35, Yann... consulte les pêcheurs du bord avant la séparation, chaque équipe se dirigeant vers sa zone de pêche respective.
      Les conditions ne sont pas très pratiques, ce n'est pas de tout repos, le vent souffle... La majorité des participants prennent le "large", se dirigeant vers la sortie de l'Aber.
      Les bars sont peu réactifs aux leurres durs, pas plus en surface qu'aux jerk !
      En résumé, les équipes qui se sont bien classées ont réussi en prenant les poissons au fond dans le courant. En dandine à la cuiller (Ragot, Flashmer, 40 à 90g), maniements au raz du fond au shad, leurres souples bien plombés ou peu plombés sur ligne fine, bref il fallait pêcher à fond.
      Nous pourrons noter la prise d'un saumon de 80cm par Charly, de la Team Rod&Pod / Sama Fishing.

      Côté terre, quelques équipes du bord s'en sortent plutôt bien en mettant en place des stratégies pour imitier les proies qui s'engouffrent dans les pointes de roches. Pour d'autres équipes du bord, les conditions sont difficiles, et l'on pense déjà aux stratégies à adopter sur les postes des autres manches...



    • Manche 2 : Samedi après-midi
    • Les conditions s'empirent. Après un court mais nécessaire repas de 12h à 13h, les équipes repartent à l'assaut des bars méfiants de l'Aber Wrach. 13h : la pluie revient et ne s'arrêtera que 2 heures plus tard. Tous les bateaux se dirigent vers la sortie de l'Aber, mais, chose prévisible, la marée est basse, le courant n'est plus le même, les postes changent et les passages de bars également...
      Il faut se rendre à l'évidence, il faut changer de technique pour trouver le poisson.
      Pour notre équipe PecheWeb.com, direction les haut fonds pour taquiner aux jerk très peu plongeants et en surface. L'option ne s'avère toujours pas optimale, les bars sont nombreux mais non maillés...
      L'équipe Ragot composée de Bertrand et Philippe a creusé l'écart ! 17h, une heure avant la fin de la manche, le courant montant repart et ils tappent un bar à la cuiller MitraSpoon et Philippe, le spécialiste du Shad, sort 2 bars maillés. Bertrand sort un 4ème bar au Shad 5minutes avant la fin, le tout au fond comme pour la 1ère manche, ainsi en 30 minutes le tour est joué, ils conservent leur 1ère place.

      Les pêcheurs du bord ont eu également les conditions difficiles. La pluie n'a pas facilité les longues marches à la recherche du poisson. Victor et Fred de la Team PecheWeb.com sortent 3 bars maillé de belles tailles : 55, 55 et 56cm. La surprise de taille : le plus gros bar de la compétition par une équipe du bord, 67 cm pris au leurre souple par Samuel, coéquipier de Guillaume35.


    • Manche 3 : Dimanche matin
    • Les conditions s'améliorent, le vent baisse, le soleil pointe son nez après une heure de pêche. Quasiment tous les bateaux se dirigent vers la sortie de l'Aber pour renouveler la pêche de la veille au matin. Erreur, le courant est moins fort, le vent souffle moins, il y a moins d'écume à la sortie... Les touches sont moins prononcées.
      Pour la Team PecheWeb.com, pas question de Jigger toute la matinée. Direction les parcs et les cassures, sur des fonds de 3 à 6m, et c'est un festival de bars au leurre souple en bait casting. 2 bars maillés nous permettent de sauver les meubles, et 4 bars de 40, 40, 41 et 41 cm nous laissent malchanceux!!! Les leurres souples étaient des Pez Cristal (Sama Fishing) non plombés et des Fin's Fish (Sama F.) avec hameçons "trailer hook".
      L'équipe en tête de la compétition souhaitait bien entendu conserver sa place. Ils prendront 2 bars maillés sur des fonds de 4 à 8 m, où ils repèrent une détection de bar, en dessous d'une détection de proies. C'est l'expérience de chasse sous marine de Philippe qui a permis de localiser les poissons par rapport au retour du sondeur et à la topographie du fond à l'oeil, et c'est au Shad que celui-ci prendra le dernier bar, celui qui permettra à l'équipe Ragot de conserver leur 1ère place. D'autres bars non maillés se prendront sur des Sand eel (lançons Storm) montés sur des prototypes de tête plombées nageuses.



    Après la compétition :
    • Le temps de l'établissement du classement.

    • Une fois la manche du dimanche matin terminée, il reste 2 heures, de 13h à 15h, pour s'organiser.
      Du côté de l'organisation, il faut préparer le podium, préparer l'espace autour du podium, les lots, les distributions gracieuses de crêpes et cidres... Bref une organisation bien occupée...
      Du côté des équipes, c'est dans un calme exemplaire que les quelques 40aines de groupes s'organisent pour sortir leur bateau par la cale de mise à l'eau. D'un autre côté, les discussions de passionnés s'entament de part et d'autre et l'on se décontracte puisque la compétition est terminée.
      Trio de passionnés
      Trois passionnés de pêche ensemble et l'on sent l'esprit de complicité. De gauche à droite, Sylvain Navarre venue spécialement de Caen, après la fermeture de son magasin Alfos Fishing, pour l'occasion de l'Open Bar. Thierry Guston, de la Team Illex, qui s'exprime malheureusement moins sur le forum comme l'ont souhaité certains PecheWebNautes. Si ces conseils vous manques, vous pouvez le contacter en cliquant ici. La rédaction en tout cas souhaite qu'il revienne. Enfin Nicolas Jamin du magazine "Voyage de Pêche", un pur passionné de la pêche aux leurres, jamais avare de conseils et toujours prêt à vous conter ses histoires de pêche.

    • Le podium

    • 15H, l'heure est aux récompenses. Les visiteurs sont nombreux à assister à cette rencontre non commune qui renforce le côté sportif dans l'image de la pêche. Tout est organisé pour renforcer les contacts et la convivialité : autour d'une crêpe et d'un cidre, tout le monde se partage les lots qui sont tirés au sort, mise à part ceux du podium.
      Le classement officiel est disponible, cliquez ici.


      Bertrand et Philippe, de la Team Ragot 2, remportent le trophée en bateau.Les vainqueurs de l'Open Bar du bord, Guillaume35 et Samuel, avec en prime la plus belle prise environ 3,5Kg. Les participants à l'Open Bar 2004 du Bord.


      Le temps des récompenses, chacun à droit à la parole. René, à la base de cette rencontre, les équipes gagnantes bord et bateau, Paulo qui distribue les lots et monsieur le maire de Landeda, commune des Abers.
      René ouvre le bal avec un discourt improvisé.Bertrand Gaujé confie les secrets de leur victoire.Samuel, auteur de la plus belle prise (3,5kg), bord et bateau confondus.Paulo récompense les participants.Monsieur le maire de Landeda est charmé par la rencontre Open Bar 2004.

    Rappelons que le 1er lot pour les participants en bateau est un moteur "Minn Kota", offert par la société Rod&Pod et par la société Sama Fishing.
    Les lots étant remis, chacun se disperse. Des petits groupes discutent encore et d'autres pêcheurs, qui travaillent le lendemain, attèlent le bateau et s'apprètent à partir.
    Un geste commercial
    Lors de la compétition, une équipe s'est fait malencontreusement casser une canne Shimano par un pêcheur lors d'une chute.
    L'organisation de l'Open Bar s'en voulait que ça se soit produit durant la compétition et s'en est retourné vers Anita Limon, qui représentait la société Ragot.
    Une canne neuve lui a été restituée, et ce geste fait un heureux...
    Bravo !

    L'Open Bar des Abers 2004 fût une réussite, malgrès une météo défavorable. Cette compétition a été suivie par de nombreuses marques et appuyée mediatiquement par PecheWeb.com, qui une fois de plus fût media internet officiel de cette manifestation, et Le Pescadou, qui fût le media écrit officiel. Nous avons hâte de participer à nouveau à ce genre de manifestation no kill, qui enrichit l'image de notre passion.

    Le rédaction vous invite à discuter de ce reportage sur le forum. Cliquez ici.

    © 2003-2017 PecheWeb.com
    Photos : Guillaume et Florian (PecheWeb.com), Civelix (1 photo), Bertrand Gaujé (www, 2 photos), Sylvain Navarre (Alfos Fishing, 2 photo).
    Texte et mise en page web : Guillaume et Florian.